Menu
RSS
Nord-Kivu : Quatorze concessionnaires menacés d'expropriation dans le territoire de Masisi.

Nord-Kivu : Quatorze concessionnair…

Le ministre provincial en...

Prise des fonctions du nouveau maire de la ville de Goma.

Prise des fonctions du nouveau mair…

Le vice-gouverneur de pro...

Ministère de l’Intérieur et Sécurité: Henri Mova remplace Emmanuel Ramazani

Ministère de l’Intérieur et Sécurit…

Le président  de la Répub...

Evaluation positive du domaine de la santé au Nord-Kivu.

Evaluation positive du domaine de l…

Les membres du Gouverneme...

Nord-Kivu : lancement de la 5e édition de la semaine fiscale

Nord-Kivu : lancement de la 5e édit…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une association des barreaux des pays de Grands lacs.

Nord-Kivu: Naissance à Goma d’une a…

Le Vice-gouverneur de la ...

Un accord pour la taxe sur numérotation des motos à Beni.

Un accord pour la taxe sur numérota…

Les autorités urbaines, l...

Nord-K ivu : La note circulaire du ministre de l’ESU interprétée différemment à Beni

Nord-K ivu : La note circulaire du …

Le syndicat du personnel ...

La CIRGL va enquêter sur les accrochages entre militaires rwandais et congolais au parc des Virunga

La CIRGL va enquêter sur les accroc…

Le Mécanisme conjoi...

Des mandats d’arrêt contre 26 responsables présumés ADF à Beni.

Des mandats d’arrêt contre 26 respo…

L’auditorat militaire  su...

Prev Next

La société civile du Nord-Kivu contre la suspension des activités scolaires à Bashu

La société civile du Nord-Kivu contre la suspension des activités scolaires à Bashu

Etienne Kambale, secrétaire exécutif de la société civile du Nrd-Kivu, s’est inscrit jeudi en faux contre la mesure prise par le chef de la milice mai mai Malaika, faisant état de la suspension de 4 mois de toute activité scolaire, dans une partie de la chefferie de Bashu qu’elle occupe dans le territoire de Beni.

Au cours d’un entretien accordé à la presse dans son bureau, il a indiqué que les activités scolaires ne peuvent en aucun cas être associées aux problèmes tribalo-politiques pour lesquels ils se sont faits mai mai.

Ces miliciens,  a-t-il poursuivi, ont tout intérêt de réfléchir et prendre une bonne décision, car empêcher aux enfants d’étudier aura un impact négatif sur leur cursus scolaire surtout pour les finalistes des humanités qui doivent bien se préparer pour affronter les examens d’Etat.

Il a notamment souligné qu’il parait particulièrement incompréhensible qu’un chef milicien qui se dit prendre les armes pour des  revendications politiques et sociales qui n’ont rien à voire avec les activités scolaires, puisse prendre une décision pareille très destructrice.

Le secrétaire exécutif de la société civile du Nord-Kivu a également attiré l’attention du ministre provincial ayant l’Education dans ses attributions de commencer déjà à y réfléchir dans le sens de la recherche des solutions palliatives au cas  où la décision du fameux chef milicien serait d’application dans la contrée.

Il a enfin demandé aux autorités de s’investir pour déloger ce groupe armé de cette chefferie afin que  l’année scolaire n’y soit pas perturbée au grand désavantage des élèves. ACP/Kombo/KMS 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre