Menu
RSS
Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de Lamuka

Antipas Mbusa Nyamwisi se retire de…

Antipas Mbusa Nyamwisi, u...

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promotion du bien-être des jeunes et des adolescents à l’instar de l’UNICEF

Le PNMLS/Nord-Kivu : pour la promot…

Le Programme national mul...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Satisfecit de la population pour l’asphaltage de la route Ulpgl-Kituku à Goma.

Satisfecit de la population pour l’…

Les habitants du quartier...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Les éléments  de la police appelés  à ne plus  réprimer les manifestations à Beni

Les éléments de la police appelés …

Le  commandant  de la Pol...

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécution d'un projet de reboisement de la Ville de Butembo par le Fonds social de la République Démocratique du Congo.

Nord-Kivu : 700 jeunes pour l'exécu…

Le Fonds social de la RDC...

Sit-in devant la division provinciale de la Santé du Nord-Kivu des médecins élagués sur les états de paie

Sit-in devant la division provincia…

70 médecins de la provinc...

Prev Next

Le Baraza La Wazee (Conseil des Sages) inquiet face à l’enlisement des conflits ethniques dans le Bwito/Rutshuru.

Le Baraza La Wazee (Conseil des Sages) inquiet face à l’enlisement des conflits ethniques dans le Bwito/Rutshuru.

Me  Pierre  George Fataki, président  du « Baraza La waze »,  un cadre intercommunautaire regroupant  les délégués de 9 tribus  établies au Nord-Kivu, a  indiqué  à l’issue d’une interview  accordée  mardi  à la  radio  Pole  émettant  à Goma, qu’il n’ ya pas  jusque-là une  guerre inter ethnique  dans  la chefferie  de Bwito  du territoire  de Rutshuru, mais plutôt   un risque  de la connaitre si rien  n’est  fait  de  manière  consistante au  niveau  des instances  de prise  des  décisions  tant  au niveau provincial  que  national.

Cette  personnalité  de la province  du Nord-Kivu  qui réagissait  par rapport  à l’assassinat  de quatre  personnes survenu  lundi  dernier à Kibirizi , a  ensuite  souligné  que  ces  meurtres à répétition enregistrés  dans  un  laps  de temps  à Bwito, risquent,  au  finish d’engendrer  une guerre  éthique  car  les communautés  ne font que s’entraccuser  les unes  des autres.

Il  fait  savoir que l’Etat à qui revient  la responsabilité  première de la sécurisation  des personnes  et de leurs biens, devra  tout mettre  en  marche  pour arriver  à éradiquer  cette  insécurité  qui occasionne  des morts d’hommes. Cette situation veut devenir comme un fait normal dans  ce coins  de la  province, a-t-il déploré.

Le  Baraza la Wazee, a-t-il  poursuivi, continue  son  action  de pacification  dans le cadre d’accompagner l’Etat  comme l’exigent  les missions  pour lesquelles, il a été  institué.  Pour le cas  de Bwito, l’intervention  de l’Etat  doit être  beaucoup  plus  efficace, en y renforçant les effectifs militaires et policiers pour y imposer la paix, a conseillé Me Fataki Luhindi.

ACP/Kombo/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre