Menu
RSS
Une messe d’actions de grâce à Goma en mémoire des héros nationaux Mzee Laurent Désiré Kabila et Patrice Emery Lumumba.

Une messe d’actions de grâce à Goma…

L’église de la paroisse c...

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux des armes enjoint à les déposer  volontairement.

Nord-Kivu : Les détenteurs illégaux…

Le gouverneur de la provi...

Pour le renforcement des relations entre civils et militaires au Nord-Kivu.

Pour le renforcement des relations …

Le Général Jean-Pierre Mo...

Nord-Kivu : 152 chiens abattus  à Kibua pour  arrêter la propagation  de la rage canine.

Nord-Kivu : 152 chiens abattus à K…

Cent cinquante-deux (152)...

Nord-Kivu : La  communauté  Famille chrétienne appelée  à  communier  avec  le Christ

Nord-Kivu : La communauté Famille…

L’Abbé  Hubert  Muhindo  ...

Nord-Kivu : Les habitants de Goma appelés au respect des mesures d’hygiène

Nord-Kivu : Les habitants de Goma a…

Laurent Katembo Kirikughu...

Nord-Kivu : présentation au public de 23 présumés bandits dits « kasukwistes »  dans la ville de Butembo.

Nord-Kivu : présentation au public …

Les services spécialisés ...

Nord-Kivu : les FARDC lancent «la dernière opération militaire pour restaurer la paix et la sécurité»

Nord-Kivu : les FARDC lancent «la d…

Les FARDC ont lancé...

Beni : les FARDC mènent les opérations d’éradication des ADF sans l’appui de l’armée ougandaise

Beni : les FARDC mènent les opérati…

Le général Léon Kas...

Les medias de Beni-Butembo décrètent 3 jours sans presse à dater du vendredi 1 janvier 2018.

Les medias de Beni-Butembo décrèten…

Les médias des villes Ben...

Prev Next

Les enfants impliqués dans des conflits armés appelés à s’en désolidariser

Les enfants impliqués dans des conflits armés appelés à s’en désolidariser

M.  Thierry  Dentice, chef  de bureau  de l’Unicef pour la zone Est, a  adressé ce dimanche à Goma, un message de désolidarisation des groupes armés à plus  de 250.000  enfants  à travers  le monde  étant encore  impliqués  de manière  directe ou indirecte  dans des conflits armés.

Ce  message a été lancé au Nord-Kivu, dans la salle  du collège  Mwanga, en marge  de la journée  internationale  des enfants  soldats, célébrée  le 12 février  de chaque année, par l’entremise de  M. Yves  Willemot, chef  de communication  du bureau de l’Unicef en RDC, en séjour  de travail à Goma  .

A cette occasion, a-t-il indiqué, l’Unicef s’est  engagée  à  renouveler  son engagement  dans  la  prévention  et la  lutte  contre  le recrutement  des enfants   au sein des groupes  et forces  armés.

L’Unicef  a poursuivi Yves  Willemot, estime  qu’environ  30%  des  membres  au sein des groupes armés  dans l’Est  de la  RDC  sont  des  garçons  mineurs  employés   de diverses manières qui jouent  des rôles d’appui-cuisiniers et participent  activement   aux  combats,  tandis que  les  filles sont  souvent  employées  pour  des fins sexuelles.

Il  a ensuite  ajouté  que  le  recrutement  et  l’utilisation  des enfants  violent   leurs  droits  et  leur  causent  un  préjudice   physique, affectif, mental  et  spirituel  qui nuit à leur  développement  malgré  la  libération  et la  réinsertion déjà faites  par l’Unicef  depuis 2013, années durant lesquelles   plus  de 7.000  enfants  sont retournés  la vie  civile.

Ces enfants, a déploré Yves  Willemot, sont difficilement  acceptés  par  leurs  familles  ou   communautés en dépit du fait qu’ils reçoivent  de l’apprentissage  des métiers  professionnels en plus de l’appui  économique, le soutien  psychosocial, l’éducation et  la  préparation  à la réinsertion,  pour se réadapter à cette vie.

L’Unicef  et  ses  partenaires  luttent  contre le recrutement  des enfants  et  les  violences  sexuelles en  assurant  la protection   de  tous  les  enfants  et  en garantissant  la fin à  l’utilisation  des enfants  dans les  forces  et groupes  armés à travers la campagne dénommée « zéro enfant au sein des FARDC ».

ACP/Anaclet/KMS

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre