Menu
RSS
Vers la redynamisation de l’ACOGENOKI.

Vers la redynamisation de l’ACOGENO…

Les voies et moyens visan...

33 FDLR rapatriés au Rwanda

33 FDLR rapatriés au Rwanda

Trente-trois (33) élément...

Un lot des matériels informatiques remis au ministère provincial des Affaires foncières.

Un lot des matériels informatiques …

Le ministre provincial de...

Fermeture des bureaux d’identification et enrôlement des électeurs à Goma et Nyiragongo

Fermeture des bureaux d’identificat…

Le secrétaire exécutif ad...

Révision à la hausse des victimes de l’accident du minibus des joueurs de l’AS Nyuki de Butembo.

Révision à la hausse des victimes d…

Le défenseur axial  de l’...

Incinération d’une quantité de viande entrée frauduleusement à Goma

Incinération d’une quantité de vian…

Le commandant du commissa...

20 milles doses de vaccin contre le charbon symptomatique pour l’élevage bovin au Nord-Kivu

20 milles doses de vaccin contre le…

Le ministre de la Pêche e...

Le ministère provincial du Transport et voies de communication au chevet des agents de la CNPR

Le ministère provincial du Transpor…

Le ministre provincial du...

Prev Next

La 4e Edition du festival Amani de Goma endeuillée la veille de son démarrage.

La 4e Edition du festival Amani de Goma endeuillée la veille de son démarrage.

M.  Norbert  Paluku dit  Djoo,  père  de deux enfants, membre actif  du  foyer  culturel  de Goma  et du festival  Amani,  a  été tué par balle en pleine nuit au terme d’une dispute avec un policier, le jeudi 09 février, la veille du lancement des activités, indique un communiqué de la Direction de cette manifestation culturelle dont une copie est parvenue ce vendredi à l’ACP.

La précise la source qu’« un grave incident est survenu jeudi dans la nuit sur le site du festival Amani. Une dispute entre des volontaires et un policier a viré à l’incompréhension. Le policier a tiré sur deux volontaires. Djoo Paluku, un artiste bénévole et engagé de longue date auprès du festival et du Foyer Culturel est décédé de ses blessures. Ezekiel Bandu, scout bénévole du festival est encore aux soins intensifs ».

A en croire la source, l’infortuné voulait apaiser une altercation entre  un  policier et un  scout volontaire Ezekiel Bandu du  groupe dénommé  « cours  de grand ».

Face à cet incident, la direction du festival se dit « profondément attristée par le décès de Djoo » et « souhaite également un bon rétablissement à Ezekiel Bandu ». 

La source ajoute qu’après concertation avec les amis de l’infortuné, « il a été décidé de maintenir cette quatrième édition du festival pour lequel Norbet Paluku avait tout donné ». 

« Nous croyons que Djoo aimerait qu’on le fasse », se rassure la direction du Festival Amani qui, après une réunion tenue ce matin avec les différents services de sécurités, a reçu des garanties pour la tenue de la manifestation « dans des conditions de sécurité optimales ». 

« La grande scène du festival sera renommée scène Djoo Paluku. Et tout au long des trois jours, le Festival Amani rendra un hommage particulier à Djoo et à son amour pour l’art, la culture et la paix », a annoncé Guillaume Bisimwa, directeur du festival. 

Des sources policières précisent que le présumé auteur de cette tuerie ignoble a été mis aux arrêts en attendant sa présentation devant les instances judiciaires compétentes. 

Beaucoup d’artistes de la région des Grands Lacs et ceux du Congo sont annoncé à cette quatrième Edition du festival Amani qui est organisé sous le thème « Danser pour Changer, Chanter pour la Paix ».

ACP/Alicia/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre