Menu
RSS
Nord-Kivu: Necessité de créer des centres psychiatriques dans la région de Beni.

Nord-Kivu: Necessité de créer des c…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : l'absence des conflits à caractère interethnique, une de grandes réalisations des douze ans de Julien Paluku à la tête de la Province.

Nord-Kivu : l'absence des conflits …

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Prev Next

Ouverture de la session de Septembre 2018 à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Ouverture de la session de Septembre 2018 à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Me Jules Hakizumwami, a procédé ce lundi 1er  octobre 2018 à l’ouverture de la session de septembre estimé comme dernière session de la législature en cours dans la salle des plénières de la BDGL en ville de Goma en présence de plusieurs personnalités avec en vedette le Vice-gouverneur Feller Lutayichirwa Mulwahale.

Dans son discours d’ouverture prononcée, le Speaker de l’Organe délibérant au Nord-Kivu a tout d’abord invité l’assistance à observer une minute de silence pour les multiples personnes disparues en province victime de la maladie à virus Ebola, une calamité qui vient s’ajouter à plusieurs autres exactions commises dans la partie Grand nord par les présumés rebelles ougandais de l’ADF.

Faisant un point sur le contexte social de la province, Jules Hakizumwami a, au nom de tous ses pairs députés provinciaux, salué les offerts déployés par le ministère de la Santé avec l’appui de ses partenaires pour l’éradication de la dangereuse  maladie à virus Ebola qui s’est déclarée en localité de Mangina, dans la zone de santé de Mabaloko, dans le territoire de Beni et dont la propagation s’est étendue sur OICHA, Beni-ville, Butembo et Lubero.

Face à cette maladie, le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a rappelé aux députés le  rôle important d’éveiller la conscience de ses électeurs sur la dangerosité de cette épidémie, son mode de contamination ainsi les mesures préventives. Le député a également pour rôle l’accompagnement des Experts engagés dans la riposte, a indiqué le président.

Pour le Premier des Elus provinciaux au Nord-Kivu, la province connait une nette amélioration de sa situation sécuritaire dans plusieurs coins notamment dans la partie Sud, Est et Ouest de Lubero ; dans certaines localités de la chefferie de Bwito dans le Rutshuru. « Cette situation qui a permis le retour de nombreux déplacés dans leurs villages malgré les poches résiduelles des mai-mai », a-t-il reconnu.

Nonobstant, Jules Hakizumwami a noté que l’insécurité reste grandissante dans la région la partie Grand Nord faisant allusion aux attaques récurrentes des positions des Fardc par les hommes armés et les incursions répétitives dans plusieurs villages au cours desquelles les habitants payent le prix soit par les assassinats et des enlèvements.

Cette session étant prioritairement budgétaire, les députés n’ont que 20 jours pour se prononcer sur projet d’Edit budgétaire à déposer par le Gouvernement provincial au plus tard le 25 novembre pour sa promulgation au plus tard le 15 décembre, après vote à l’Assemblée.

La session qui s’ouvre étant la dernière, Jules Hakizumwami en  a profité pour inviter ses collègues députés au travail assidu afin d’épuiser les matières encore en souffrance. Au vu de la période électoral qui approche, le Président de l’assemblée provinciale au Nord-Kivu a pensé à une éventuelle interruption du travail à quelques jours de la date du 22 novembre prévue pour le début de la campagne. ACP/Anaclet&Ishara/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre