Menu
RSS
Nord-Kivu: Necessité de créer des centres psychiatriques dans la région de Beni.

Nord-Kivu: Necessité de créer des c…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : l'absence des conflits à caractère interethnique, une de grandes réalisations des douze ans de Julien Paluku à la tête de la Province.

Nord-Kivu : l'absence des conflits …

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Prev Next

Nord-Kivu : Des succès et des limites enregistrés dix ans après la signature de l’Acte de Goma.

Nord-Kivu : Des succès et des limites enregistrés dix ans après la signature de l’Acte de Goma.

Le gouverneur  de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qui intervenait ce mercredi au cours du forum d’évaluation des suites de l’Acte de Goma, a reconnu  que des succès notables ont été enregistrés dix ans après la signature de cet engagement intervenu en date du 23 janvier 2008 entre le Gouvernement et les groupes armés sous la facilitation de la Communauté internationale.

L’autorité provinciale a entre autre cité la disponibilité des groupes armés à participer à participer aux rencontres de recherche de la paix au Nord-Kivu, l’intégration des ex-combattants des groupes armés dans les Fardc et la PNC de même que l’intégration des membres de groupes armés dans le processus DDR.  D’autres succès enregistrés, a-t-il ajouté, sont entre autres la libération des membres des groupes armés détenues dans les prisons de la RDC en application de la loi sur l’amnistie, l’avancement en grades de certains éléments de  groupes armés ayant intégrés l’armée loyaliste de même que le fait que les ex-groupes armés aient acceptés de se muer en partis politiques.

Parmi les limites de cet Acte d’engagement pris pour un retour rapide, durable et définitif à la paix et à la sécurité au Nord-Kivu, le Gouverneur Julien a épinglé la présence active des groupes armés étrangers allusion faite aux FDLR et ADF-NALU qui opèrent sur le sol de la province du Nord-Kivu. Ces groupes armés résiduels encore actifs en province constituent un échappatoire pour les groupes armés résiduels encore actifs à la base de l’instabilité.

A cette limite s’ajoute la présence des refugiés rwandais sur le sol congolais ainsi que celle des refugiés congolais sur le sol des pays voisins (Rwanda, Burundi, Ouganda), le manque dévaluation conjointe de différents programmes initiés (Conader, Amani Leo, PNDDR) ainsi que le manque de financement du programme Starec ; constituent parmi tant d’autres les limites principales à la mise en œuvre de l’Acte de Goma.

Outre le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, le Vice-gouverneur de la province de l’Ituri ainsi que le Vice-président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu,  ont respectivement l’état d’avancement de cet Acte au niveau de leurs juridictions.

A noter qu’en vue de la recherche d’une solution durable à la crise qui avait sévissait dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, le Gouvernement de la RDC avait convoqué la conférence sur la paix, la securité et le développement des deux provinces concernées du 06 au 23 janvier 2008. Cette conférence avait abouti à la signature des actes d’engagement entre le Gouvernement de la RDC et 22 groupes armés dont neuf du Nord-Kivu. ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre