Menu
RSS
Nord-Kivu: Necessité de créer des centres psychiatriques dans la région de Beni.

Nord-Kivu: Necessité de créer des c…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : l'absence des conflits à caractère interethnique, une de grandes réalisations des douze ans de Julien Paluku à la tête de la Province.

Nord-Kivu : l'absence des conflits …

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : 870 agents admis sous statuts au sein de la Fonction publique provinciale.

Nord-Kivu : 870 agents admis sous s…

Le gouverneur de la provi...

Félix Tshisekedi pour un partenariat au bénéfice des Congolais

Félix Tshisekedi pour un partenaria…

A l’occasion de la cérémo...

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel  Sukola 2 détermination de traquer les groupes armés

Nord-Kivu : Le secteur opérationnel…

Le Commandement du secteu...

Nord-Kivu : Reprise des activités touristiques dans le parc national des Virunga.

Nord-Kivu : Reprise des activités t…

Le ministre provincial en...

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’une épidémie de choléra aux cotés de la maladie à virus Ebola dans la zone de santé de Kayina

Nord-Kivu : Risque de résurgence d’…

Le Poste de Santé de Kise...

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte contre les abus et exploitations sexuels commis par le personnel onusiens sur les communautés locales.

Nord-Kivu : Poursuite de la lutte c…

L’équipe de «  conduite e...

Le ministre Oly Ilunga  visite le dépôt de médicaments contre Ebola à Goma

Le ministre Oly Ilunga visite le d…

Le ministre de la Santé, ...

Nord-Kivu : Lancement officielle à Goma de la 6e  édition du Festival Amani

Nord-Kivu : Lancement officielle à …

La 6e Edition du festival...

Prev Next

RDC : le chef de la MONUSCO confirme la présence des rebelles du M23 dans l'est du pays

RDC : le chef de la MONUSCO confirme la présence des rebelles du M23 dans l'est du pays

Maman Sidikou, chef de la mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), ont confirmé mercredi à Kinshasa la présence des rebelles combattants de l'ex-mouvement du 23 mars (M23), dans la province du Nord-Kivu, partie-est de la République démocratique du Congo.

"C'est une évidence. Lorsqu'on a fait le vol de reconnaissance nous en avons pas vu. Et les gens ont été pris, puis le Rwanda et l'Ouganda ont reconnu les mouvements de ces éléments M23 en centaine. Et récemment moi et Said Djinnit nous avons rencontré le président Museveni en Ouganda pour parler de la question, donc il n'est pas un secret qu'ils sont là", a déclaré M. Sidikou à l'issue d'un entretien avec le vice-premier ministre des affaires étrangères.

Le gouvernement rd-congolais a affirmé il y a quelques semaines qu'une centaine d'anciens combattants du M23, dont leur chef Sultani Makenga, se trouvant en exil en Ouganda avaient regagné clandestinement leurs anciennes bases dans l'est de la RDC.

Quelques jours après, l'armée ougandaise a assuré avoir arrêté le 18 janvier derniers 101 anciens combattants du M23 qui cherchaient à franchir la frontière avec la RDC.

Les autorités ougandaises ont également signalé la disparition sur son sol de Sultani Makenga, l'ancien chef de cette rébellion du M23, dans des circonstances peu claires, a-t-on appris vendredi de source militaire ougandaise.

Pour M. Sidikou, la MONUSCO se prépare à appuyer l'armée de la RDC pour la neutralisation de cette menace dans la partie est du pays.

"En tant que chef de la MONUSCO je dis ceci, en 2012-2013 ils sont venus, ils ont été combattus par les FARDC appuyées par la MONUSCO. Et ça sera la même chose qu'aujourd'hui, ils ont choisi les armes et les armes leur répondront", a-t-il rassuré.

(Xinhua)

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre