Menu
RSS
Nécessité d’un appui conséquent aux travaux de réouverture des 100 kms de la route Butembo-Manguredjipa.

Nécessité d’un appui conséquent aux…

Le gouverneur de la provi...

Nord-Kivu : Naissance des jumeaux gorilles au sein de la famille Nyakamwe dans la zone de Bukima-Mikeno du Parc National des Virunga.

Nord-Kivu : Naissance des jumeaux g…

Une équipe d'Éco-gardes e...

Une assistance aux sortis de la milice NDC-R aile Bwira en cantonnement au centre de transit de Rumangabo-Rutshuru.

Une assistance aux sortis de la mil…

Le commissaire général en...

Le diocèse catholique de Goma s’enrichit de trois nouveaux prêtres missionnaires.

Le diocèse catholique de Goma s’enr…

L’évêque du diocèse catho...

Lancement des travaux d'asphaltage de la rue Père Jérôme Masumbuko dans la ville de Butembo.

Lancement des travaux d'asphaltage …

La rue Jérôme Masumbuko r...

582 chrétiens reçoivent le sacrement de confirmation à la Paroisse Bienheureuse Anuarite de Goma.

582 chrétiens reçoivent le sacremen…

582 jeunes de la paroisse...

Nord-Kivu : 445 millions de dollars financement de la Banque Mondiale dans le cadre de la 2e  phase du projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (STEP2).

Nord-Kivu : 445 millions de dollars…

Le Fonds Social de la Rép...

Le Fonds social de la République cède des engins et matériels roulants aux services étatiques ayant intervenus dans le projet Step1.

Le Fonds social de la République cè…

Mme le vice-gouverneur de...

Nord-Kivu : Vers une compréhension commune de la fiscalité entre ministère provincial des Finances et la société Brassimba

Nord-Kivu : Vers une compréhension …

Le ministre provincial en...

Prev Next

Julien Paluku juge « inadmissible et impardonnable» le récent massacre d’une trentaine de personnes au Sud de Lubero.

Julien Paluku juge « inadmissible et impardonnable» le récent massacre d’une trentaine de personnes au Sud de Lubero.

Le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku « s’associe à la douleur qu’éprouvent toutes les familles des victimes » de récentes tueries d’une trentaine des civils innocents par des miliciens mai-mai dans la partie Sud du territoire de Lubero indique un communiqué de presse dans lequel « par la même occasion », il « condamne fermement cette sauvagerie qui, du reste, est inadmissible et impardonnable ».

Le message lu par Roger Rachid Tumbula, Porte-parole de l’Autorité provinciale, déplore le fait ce massacre d’une rare violence perpétré par les individus sans foi ni loi dans la localité de Luhanga, survient pendant que les « larmes n’ont pas encore cessé de couler des yeux de suite des sauvages tueries des paisibles habitants dans le territoire de Beni.

Julien Paluku demande, à cet effet, « aux Forces de défense, en l’occurrence les FARDC et la PNC, de redoubler d’efforts pour que soient matés définitivement tous les groupes armés qui, sans scrupule, continuent à déstabiliser la Province et à endeuiller innocemment nos familles, à l’instar des ADF et des FDLR ».

Outre l’expression de toutes ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et à toute la population du Nord-Kivu, l’Autorité provinciale exhorte ainsi toute la population du Nord-Kivu à se désolidariser de tous les groupes armés et de dénoncer toutes leurs activités auprès des autorités locales et compétentes, pour qu’ensemble l’on parvienne à bouter dehors l’ennemi commun.

La Province du Nord-Kivu vient d’être frappée, une unième fois, dans la partie Sud du Territoire de Lubero, par un violent massacre des populations civiles, massacre perpétré à Luhanga, par les individus sans foi ni loi. 

Les sources administratives indiquent que dans la matinée dimanche 27 novembre, à l’aube, trente-cinq (29) civils, une dizaine de miliciens tués et onze personnes disparues ont été tués au cours d’une attaque attribuée aux miliciens qui ont fait une incursion dans la bourgade de Luhanga située au plus au Sud du territoire de Lubero.

Cette attaque constitue la deuxième contre la même bourgade après celle enregistrée au mois de janvier à l’issue de laquelle les hors-la-loi s’étaient limitées à incendier les habitations poussant ainsi les occupants à se trouver asile dans des agglomérations voisines jugées sécurisées.

ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre