Menu
RSS
Nord-Kivu : Nécessité d’une synergie inter institutionnelle entre l’Exécutif et l’Organe délibérant face aux questions de survie.

Nord-Kivu : Nécessité d’une synergi…

Julien Paluku et Jules Ha...

Rappel de l’interdiction de circulation des véhicules à vitres teintés à Goma

Rappel de l’interdiction de circula…

Le maire de la ville de G...

La recrudescence du banditisme juvénile signalé au quartier Ndosho dans la commune de Karisimbi

La recrudescence du banditisme juvé…

Les habitants du quartier...

Un fumeur  sur  quatre  présente  une détérioration  respiratoire  au bout  de 25 ans.

Un fumeur sur quatre présente u…

Un fumeur  sur  quatre au...

Le mauvais stationnement à la base de nombreux cas d’accidents dans la ville de Goma

Le mauvais stationnement à la base …

Les piétons de la ville d...

Des matériels de déminage à la mairie de Beni

Des matériels de déminage à la mair…

Norbert Kahindo, représen...

Douze morts et une centaine de personnes disparues dans une pluie diluvienne à Bihambwe-Masisi.

Douze morts et une centaine de pers…

Les corps de douze person...

Butembo : Le bourgmestre Omer Kasereka Kitsa de la commune Bulengera suspendu pour viol sur mineure.

Butembo : Le bourgmestre Omer Kaser…

Le gouverneur de la provi...

RDC: 17 corps repêchés dans un lac dans l'est

RDC: 17 corps repêchés dans un lac …

Dix-sept corps ont été re...

Prev Next

Une journée ville morte observée au chef-lieu du territoire de Lubero.

Une journée ville morte observée au chef-lieu du territoire de Lubero.

La journée ville morte décrétée par la société civile du Chef-lieu du Territoire de Lubero ce 13 janvier a été strictement observée par la population de la cité de Lubero où boutiques, écoles et toutes autres activités sont restées paralysées.

Cette action est une suite aux massacres de 18 personnes dans la localité de Miriki au sud du territoire du chef-lieu du territoire de Lubero.

Les forces vives du territoire de Lubero ont émis le vœu de voir que justice soit faite et que les auteurs de ces actes odieux soit non seulement écarté de Lubero mais aussi de la RDC toute entière puisqu’ils sont accusé d’avoir tué des millions de congolais sans mettre les actes des pillages et autres violences contre des paisibles citoyens. 

Dans son mémorandum, la société civile du Chef-lieu du territoire de Lubero sollicite de la communauté internationale au travers de la Monusco et au Gouvernement de la RDC le rapatriement pur et simple des FDLR qui abusent de l’hospitalité des congolais.

ACP/Kakule/kms

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre