Menu
RSS
Le Bourgmestre de la commune de Goma conduit en sa dernière demeure au cimetière Kanyamuhanga.

Le Bourgmestre de la commune de Gom…

Le du bourgmestre de la c...

Les opérateurs économiques du Nord-Kivu appelés à déposer leurs tableaux de synthèse (états financiers) au plus tard le 30 juin prochain

Les opérateurs économiques du Nord-…

Le chef de la division pr...

Adoption de calendrier des  travaux de la session ordinaire de mars à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu

Adoption de calendrier des travaux…

Les députés provinciaux d...

Nord-Kivu : Reprise du trafic  sur la RN4 Kiwanja-Kanyabayonga

Nord-Kivu : Reprise du trafic sur …

Les activités bloquées qu...

Signature à Goma d’un acte   d’engagement entre le PNMLS , CIELS, ODH, UNICEF et  l’ANEP  pour l’objectif  zéro  infection  du VIH d’ici 2030.

Signature à Goma d’un acte d’enga…

Le Programme National  Mu...

Libération des 21 pêcheurs  congolais à Vitshumbi/Rutshuru

Libération des 21 pêcheurs congola…

Vingt et un pêcheurs œuvr...

Julien Paluku garantit des titres de voyage à l’AS Kabasha sacrée championne du Nord-Kivu.

Julien Paluku garantit des titres d…

Le Gouvernement provincia...

Le Vice-premier ministre José Makila apprécie positivement les travaux d’asphaltage de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Beni-Mavivi.

Le Vice-premier ministre José Makil…

Le Vice-premier ministre ...

Réception des ouvrages réalisés par la MONUSO en faveur de la Justice Militaire à Rutshuru.

Réception des ouvrages réalisés par…

Le ministre provincial de...

Prev Next

Le festival Amani offre l’occasion de «vivre ensemble», selon Julien Paluku

Le festival Amani offre l’occasion de «vivre ensemble», selon Julien Paluku

«Ce festival a cet objectif-là de démontrer que des Rwandais, des Ougandais, des Congolais – des gens qui ont connu des moments d’affrontements hier […] peuvent rester ensemble pendant trois ou quatre jours», a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, à l’ouverture du festival Amani vendredi 10 février à Goma.

Julien Paluku Kahongya estime que cette messe annuelle de la culture offre une occasion au peuple des Grands Lacs de renforcer le sens de la cohabitation pacifique:

«Ceux qui sont en brousse [dans les rébellions], je crois que c’est un appel qui leur est fait: lorsqu’ils trouvent qu’il y a trente-six mille personnes, quarante mille personnes qui peuvent vivre ensemble – surtout que ce sont des jeunes qui viennent de la région des Grands Lacs (ils viennent du Rwanda, du Burundi, de la RDC, de l’Ouganda…) – je crois que c’est une manière de dire: ‘on peut vivre ensemble au-delà de se tirer dessus’».

/sites/default/files/2017-02/10022017-p-g-goma_gouv_julien_paluku_sur_le_festival.mp3

La quatrième édition de ce festival de danse et de musique met un accent particulier sur la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, la protection de l’environnement et le don de soi, a affirmé Eric de Lamotte, promoteur du festival Amani.

Cette année, environ 36 000 personnes sont attendues.

La manifestation se tient du 10 au 12 février au Collège Mwanga à Goma. Le ticket d’entrée est fixé à 1dollar américain par jour.

Parmi les artistes annoncés, il y a notamment DJ Amaroula, Fabregas, Franc Issa Le Rossignol, Bolivar M’Vulu et JKM.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

 

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre